AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 a new poudlard - blansy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pansy Parkinson

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 8 CREDITS : ultraviolence

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: a new poudlard - blansy   Mar 16 Jan - 23:13

★ ★ ★
{ everything is grey, his hair, his smoke, his dreams and now he's so devoid of colors he don't know what it means. and he's blue. and he's blue }
crédit/ tumblrhalsey.

« T'es répugnante. » Lachait-il d'un air hautain. « Laisse moi tranquille Draco. » C'était une torture, Draco Malefoy, le prince des serpentard ne cessait d'haïr Pansy pour une chose qu'elle avait fait. Sauver la vie de la cadette Weasley. Elle ne regrettait pas un seul instant. Mais les insultes de Draco la rendait dingue. Elle préférait presque quand ce dernier l'ignorait. Si pendant des années la jeune femme en était amoureuse, aujourd'hui c'était terminé. Elle ne le considérait que comme un simple ami, son meilleur ami. Mais pour lui, Pansy n'était que signe de trahison. Dans la salle commune de serpentard, Pansy s'attelait à regarder les flammes de la cheminer, assise sur un fauteuil alors que Draco lisait le journal. Il avait beau la haïr, il restait quand même vers elle. « Pansy, Pansy, Pansy. Tu resteras toujours aussi idiote que le premier jouer n'est-ce pas ? » Le premier jour. Un jour où elle avait simplement prit partie pour Draco au lieu de défendre un autre élèves dans le train. Et donc c'était cela, être idiote ? Choisir ses amis était être idiote ? Elle ne répondit pas, baissant les yeux. Sa mère lui avait pourtant prévenue de se méfier des Malefoy.
Blaise Zabini

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 10 CREDITS : av/fio

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   Mar 16 Jan - 23:54

Blaise regard le hibou quitter la volière et tourne les talons. Depuis que la guerre est terminée, tout a changé. Sa mère, qui ne lui a jamais adressé plus d’un regard hautain, s’enquiert de son état et il se doit de lui envoyer une lettre de temps en temps. Une obligation dont il se serait bien passée mais il ne tient pas spécialement à ce que le nouveau directeur des Serpentard revienne lui tenir un beau discours. Le vert et argent rejoint rapidement les cachots et, passé devant la statue qui surveille la salle commune de sa main, il retrouve la salle commune. Presque vide. Ses deux meilleurs amis sont là, assis. Pas totalement côte à côte, mais pas trop éloignés l’un de l’autre non plus. Ils ne s’accordent pourtant pas un regard et Blaise, il lève les yeux au ciel. Il ne sait pas ce qu’il a fait à Merlin pour mériter ça. Ou plutôt, si, il le sait. Les cris lui parviennent encore, la nuit, et dans chaque seconde silencieuse. Il se fige derrière eux, en proie à ses démons internes tandis que le Prince des serpentards élève de nouveau la voix. Zabini ferme les yeux une fraction de seconde, lèvres pincées. « Laisse-la tranquille, Draco, » qu’il laisse finalement tomber, quand son corps n’est plus secoué de tremblements. Le blond tourne la tête pour lui lancer un regard qu’il préfère ignorer – il n’a pas envie de cette bataille-là. Il n’a pas envie d’aucune bataille, à vrai dire. « Alors quoi, tu prends sa défense maintenant ? » Blaise se laisse tomber sur un autre fauteuil, passe les jambes par-dessus l’accoudoir. « Tu crois pas que t’en fais un peu trop ? Ça va, laisse Pansy respirer pour le restant de la soirée. » Il jette un regard en biais à la brunette, conscient que son intervention ne fait qu’envenimer les choses dans cette amitié qui fut.

_________________
blaise was a tall, dark-skinned young man with high cheekbones and long, slanting eyes that sent a chill into the air.
Pansy Parkinson

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 8 CREDITS : ultraviolence

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   Mer 17 Jan - 0:07

Les paroles de Draco la traversent sans vraiment la toucher. Elle connait Draco et au final plus rien ne l'étonne venant de lui. Une silhouette entre dans la pièce, une silhouette qu'elle ne connait que trop bien. Blaise. Si durant des années elle n'avait pas été très proche de lui, quand finalement il avait rejoint le petit groupe d'amis que formait Crabbe, Goyle, Draco et Pansy, elle s'était mise à l'apprécier. Elle l'observait du coin de l'oeil, lui aussi semblait bien traumatisé par la guerre. Elle se sentait presque triste pour lui. Pansy savait, que Blaise avait dû tuer, pour survivre ou simplement pour ses certitudes. « Laisse-la tranquille, Draco, » C'est la voix de Blaise qui rond le silence, elle lui lance un petit regard. « Alors quoi, tu prends sa défense maintenant ? » Pansy se redresse, elle allait ajouter quelques choses mais n'en a pas le temps. « Tu crois pas que t’en fais un peu trop ? Ça va, laisse Pansy respirer pour le restant de la soirée. » Si dans un sens elle le remerciait d'être intervenue de l'autre elle se sentait honteuse d'avoir à être défendu par un garçon. « Je t'en pris, tu défends une traîtresse. » Lança le blondinet. Pansy se redressa, regardant son ami dans le blanc des yeux. « Je préfère être une traitre comme tu le dis si bien, qu'un déserteur. » Elle faisait référence au fait que Draco et ses parents avaient fuis la bataille quand Harry s'était avérer encore vivant. Elle se remit en position, croisant les jambes assez fière d'elle.

_________________
Il est plutôt arrivé dans le pire des moments. Où tous les deux menions des batailles contre des géants d'émotions. Tout doucement, il s'est posé entre nous deux et il a rapproché nos âmes et tissé des liens si solides. Si doucement, que je n'ai rien senti. Je n'ai rien vu. C'était si calme. Comme rentrer à la maison après des heures de routes chaotiques.
Blaise Zabini

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 10 CREDITS : av/fio

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   Mer 17 Jan - 1:49

Son appréhension va en s’agrandissant, à mesure que les paroles s’échangent. C’est que Draco, il n’apprécie pas vraiment ce que Pansy a fait – encore moins le fait que le geste ait été dirigé contre son propre père. Blaise, il le sait, parce qu’il a appris à connaître l’héritier Malfoy. Mais quand les mots quittent ses lèvres, Zabini commence à sentir son sang affluer jusqu’à ses tempes. Il n’a pas envie d’être celui qui compte les points entre eux, ni même celui qui doit choisir son camp, son amitié, mais ce n’est pas la première fois qu’il se lève contre Draco. Il n’a pas le temps de répliquer froidement, de lui ordonner de ravaler ses mots plein de haine que la reine des argentés intervient à nouveau. Sa punchline, il ne l’a pas senti venir et, toute colère oubliée pendant une fraction de seconde, il échange un regard avec Draco avant de jeter un regard étonné et sans doute un peu admiratif, en direction de la jeune fille. Il lui adresse un sourire du bout des lèvres avant de tourner le regard vers le blond qui est encre plus pâle qu’à l’accoutumée. « C’est sur que t’en prendre à ceux de ton propre rang pour sauver une sale Weasley, c’est tellement plus satisfaisant. Tu ne vaux pas mieux qu’eux, au final. Tu devrais peut-être les rejoindre, d’ailleurs. » Blaise se pince le nez, les yeux fermés. Il sait Malfoy borné. Il sait Pansy déterminée. « Tu devrais former un club avec Potter. A ne pas avoir de parents, à devenir amis avec les Weasley, vous feriez un joli couple. » C’en est trop pour Zabini qui se place devant Draco. Le blond s’est relevé d’un coup en le voyant s’approcher. Il a la mâchoire contractée, les poings qui ont envie de se serrer. « Take this back, Draco. » Mais il n’y a qu’un sourire narquois qui apparaît sur les lèvres du prince des serpentards et Blaise, il commence à voir rouge. En cet instant, Malfoy ne lui paraît qu’être un petit enfoiré qui s’amuse de la peine de leur amie commune – et ça, il ne parvient pas à l’accepter. « Take. This. Back. » Il est prêt à lui décrocher une droite, un revers du gauche, à faire usage de sa baguette alors qu’il s’y refuse depuis la grande guerre. La violence, il en a eu sa dose, les semaines passées.

_________________
blaise was a tall, dark-skinned young man with high cheekbones and long, slanting eyes that sent a chill into the air.
Pansy Parkinson

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 8 CREDITS : ultraviolence

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   Mer 17 Jan - 13:47

Si Pansy s'était sentit fière de répondre au roi vert, elle ne s'attendait pas à une tel méchanceté de la part de son meilleur ami. Si il y a quelques années, il l'avait emmenés au bal de noël pour ne pas qu'elle y aille seule aujourd'hui il l'abandonnerait au fond d'une cave sans moyen de sortie. « C’est sur que t’en prendre à ceux de ton propre rang pour sauver une sale Weasley, c’est tellement plus satisfaisant. Tu ne vaux pas mieux qu’eux, au final. Tu devrais peut-être les rejoindre, d’ailleurs. » Bien sur que non, Pansy détestait ces gens là. Enfin, elle détestait Potter et ses deux petits chiens. Ginny elle, c'était un peu différents. « Tu devrais former un club avec Potter. A ne pas avoir de parents, à devenir amis avec les Weasley, vous feriez un joli couple. » Et il était aller trop loin, il avait dit ce qu'il ne fallait pas. Pansy se levait du fauteuil comme pour sauter contre Draco, mais Blaise l'en empêcha puisque c'est lui qui se place devant. « Take this back, Draco. » Pansy sait. Elle sait que Blaise monte dans les tours, elle l'entend à sa voix. « Take. This. Back. » Il fallait qu'elle face quelques choses, ses deux meilleurs amis allaient se battre et ce n'est pas ce qu'elle voulait. Draco avait dépasser les limites, mais ce n'était pas une raison pour y mêlé Blaise, déjà bien trop touché par les évenements de cette année. La verte s'avança pour poser sa main sur le bras de Blaise et tenter de le faire reculer. « C'est bon, ça va. » Fit la noiraude, elle ne posa pas un seul regard sur le blondinet. Même si elle sentait son regard rempli de haine sur sa chevelure. Au fond, il avait raison. Désormais elle était comme Potter, orpheline. « Vient, on s'en va.. » Dit-elle au jeune métisse. C'était la meilleur punition pour Malefoy, se retrouver seul sans ses deux compatriotes.

_________________
Il est plutôt arrivé dans le pire des moments. Où tous les deux menions des batailles contre des géants d'émotions. Tout doucement, il s'est posé entre nous deux et il a rapproché nos âmes et tissé des liens si solides. Si doucement, que je n'ai rien senti. Je n'ai rien vu. C'était si calme. Comme rentrer à la maison après des heures de routes chaotiques.
Blaise Zabini

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 10 CREDITS : av/fio

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   Mer 17 Jan - 15:15

Il le sang qui bouillonne dans ses veines et qui vient cogner à ses tempes. Le regard qu’il plante dans les yeux clairs de Malfoy n’a plus rien d’amical, en cet instant. Il n’a pas envie de bousiller cette amitié vieille de plusieurs années, mais il a l’impression que Draco ne lui en laisse pas le choix. Se servir d’une douleur encore présente, c’est bas, même pour lui. Ils s’affrontent du regard et c’est finalement la main de la brune qui se pose sur son bras, mêlé à cette voix qui s’adresse à lui, qui le fait se détendre, ne serait-ce que légèrement. Il ne baisse le regard vers elle que lorsqu’elle parle de partir, de laisser le blond seul dans son royaume déchu. Blaise, gorge nouée, acquiesce finalement. Ses muscles restent pourtant tendus à l’extrême quand il passe une main dans le dos de Pansy pour l’inviter à passer devant et il la suit rapidement jusqu’à l’extérieur de la salle commune. Il s’arrête sur le palier. « Tu n’es plus le prince des Serpentard, Draco. Personne ne va suivre un lâche. » Il ne s’est même pas retourné pour observer la réaction du plus pâle du trio, et, sans un mot de plus, quitte la salle commune. Il déambule dans les couloirs, s’assurant juste avec de brefs coups d’œil que Pansy est toujours là, à ses côtés. Ce n’est que lorsqu’ils parviennent vers la Grande Salle qu’il ralenti finalement le pas. « Il sait pas ce qu’il dit. Il était pas là pendant que des gens mourraient autour de nous. » Il lui jette un coup d’œil en biais, les lèvres pincées, un reste d’amertume au fond de la voix.

_________________
blaise was a tall, dark-skinned young man with high cheekbones and long, slanting eyes that sent a chill into the air.
Pansy Parkinson

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 8 CREDITS : ultraviolence

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   Mer 17 Jan - 15:33

La douleur qu'avait engendré le décès de ses parents avaient été tel que Pansy avait pratiquement perdu connaissance en apprenant cette mauvaise nouvelle. Son père et elle n'avait jamais été particulièrement proche, il n'était que très peu a la maison durant les vacances de la noiraude et les seuls mots qu'il lui décrochait était pour savoir à quoi en était sa relation avec Draco, car oui, Lucius et le père de Pansy avait toujours été grand ami et que sa fille unique mari l'héritier Malefoy était un projet ambitieux pour lui. Sa mère par contre, était très proche de Pansy. La famille Parkinson avait des avis bien tranché et était partisant de Lord Voldemort depuis la première grande guerre et la mère de Pansy n'échappait pas à l'exception. Si Pansy n'était pas devenu un mangemort durant la dernière guerre, c'était grace à sa mère, qui refusait que sa fille face partie de cela si jeune. Pansy ne sait pas qui à tuer ses parents, mais elle n'a intérêt de ne pas le savoir. (..) Pansy ouvrit la marche pour s'éloigner de l'ancien roi de serpentard, elle ne se retourna même pas la situation était assez difficile comme ça. « Tu n’es plus le prince des Serpentard, Draco. Personne ne va suivre un lâche. » La voix de Blaise rompit le silence et mon dieu comme il avait raison. Elle ne rajouta rien, descendant les escaliers uns à uns, traversant les longs couloirs jusqu'à a Grande Salle. Son règne de petite reine des serpentard était peut être terminé mais malgré cela elle gardait un pas assuré, pour ne pas montrer qu'elle était plus fragile qu'elle ne l'avait jamais été. Devant la Grande Salle, Blaise prenait la parole. « Il sait pas ce qu’il dit. Il était pas là pendant que des gens mourraient autour de nous. » C'était vrai et pourtant, dieu seul sait que Draco pensait ce qu'il disait. Il était ainsi et se voulait blessant. En pensant à ce qu'elle avait vécu, les cris de certains, les pleures d'autres. Chaque fois qu'elle fermait les yeux, elle y pensait. Pansy haussa les épaules. « Peut importe. » Mensonge. Elle se tournait contre la Grande Salle. Elle serra la machoire en voyant la petite bande du Golden Trio. « J'ai pas vraiment envie d'y aller, je vais aller dans le Parc. Il fait beau. » Un petit sentiment naquit au creux d'elle, elle avait comme envie que Blaise vienne avec elle. Mais elle ne le lui demanderait pas, elle était bien trop fière.

_________________
Il est plutôt arrivé dans le pire des moments. Où tous les deux menions des batailles contre des géants d'émotions. Tout doucement, il s'est posé entre nous deux et il a rapproché nos âmes et tissé des liens si solides. Si doucement, que je n'ai rien senti. Je n'ai rien vu. C'était si calme. Comme rentrer à la maison après des heures de routes chaotiques.
Blaise Zabini

avatar


PRESENT(E) DEPUIS : 18/07/2017 MESSAGES : 10 CREDITS : av/fio

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   Mer 17 Jan - 23:45

Ses mots résonnent dans le large couloir, mais c’est un silence qui lui répond d’abord. Blaise, le visage tourné vers la Grande Salle qui se remplit rapidement, il n’ajoute rien de plus. Il sait que rien de ce qu’il pourra dire ne pourra apaiser la douleur de Pansy. Comme une affirmation, elle prend enfin la parole et il sent son cœur devenir lourd. Parce qu’il sait que ça importe – ça change tout. Si Malfoy avait été là, lui aussi, il comprendrait. Il saurait. C’est ce dont il essaie de s’en convaincre, en tout cas. Il redresse la tête, acquiesce. Il la regarde s’éloigner de quelques pas sans broncher. Il comprendrait qu’elle ait envie de solitude même si cette partie de lui qui souhaite la protéger a envie de briser cette solitude pour l’accompagner. Il n’en fait rien. A la place, il s’avance dans la Grande Salle mais parvenu vers la table des verts et argents, il soupire. Il se contente de se prendre un fruit et une part de gâteau avant de faire demi-tour et d’emprunter le même couloir que la brune. « Hey Silver Queen, wait. » L’ancien surnom est revenu de lui-même, comme s’il n’avait jamais cessé d’être utilisé. Il la rejoint en quelques grandes enjambées et lui tend l’assiette où trône le pudding. « Faut quand même que tu manges. » Il esquisse un sourire avec l’espoir de lui en tirer un. Son épaule frôle celle de Pansy alors qu’ils se dirigent dans le parc où le soleil, en effet, réchauffe l’air et donne un côté agréable à la journée, malgré l’époque. Un arbre se dresse et il s’installe dessus, les mains derrière la nuque tandis qu’il prend appuie contre le végétal et accorde un coup d’œil à la jeune fille. « Ma mère m’a dit que tu pouvais passer les prochaines vacances à la maison, si tu le souhaites. » Une invitation comme une autre, qu’il essaie de se répéter, émanant de Madame Zabini et non pas du jeune homme qu’il est. Même s’il n’est pas contre l’idée, en vérité. Et qu’il a un peu dirigé la conversation en rappelant à sa veuve noire de mère que la noiraude ne méritait pas de rester seule.

_________________
blaise was a tall, dark-skinned young man with high cheekbones and long, slanting eyes that sent a chill into the air.
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: a new poudlard - blansy   

 
a new poudlard - blansy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie rp :: -
Sauter vers: